Current country and language France | français . Press Enter, to change country and language
  1. As used in this Conditions of Carriage: 
      
      “Ethiopian” or “ET” means Ethiopian Airlines Enterprise.
      
      “Carriage” is equivalent to “transportation”, “carrier” means all air carries including ET that carry or undertake to carry the passenger or his/her baggage hereunder.
      
      “Checked Baggage” means Baggage of which the Carrier has agreed to take custody and for which a Baggage Identification Form has been issued.
      
      “Code shares” means carriage by air which will be operated by another carrier as indicated in the ticket.
      
      “Convention” means either of Warsaw Convention or Montreal Convention or both, as may be applicable.
      
      “Hague Protocol” means a protocol to the Warsaw Convention signed at The Hague, 28th September 1955.
      
      “Montreal Convention” means the Convention for the unification of certain rules for international carriage by Air, was agreed in Montreal on 28 May 1999.
      
      “SDR” means Special Drawing Right which is a unit of account of the International Monetary Fund (IMF) the value of which is periodically defined by the IMF on the basis of the listed prices of several reference currencies.
      
      “Ticket” means a passenger ticket and baggage check, of which these conditions and the notices form part.
      
      “Unchecked Baggage or “Cabin Baggage” means all Baggage, including personal items, other than Checked Baggage. This Unchecked Baggage remains in the custody of the Passenger.
      
      “Warsaw Convention” means the Convention for the Unification of Certain Rules Relating to International Carriage by Air signed at Warsaw, 12th October 1929, or that Convention as amended by the Hague Protocol whichever may be applicable.
     
  2. Carriage hereunder is subject to the rules and limitations relating to liability established by either the Warsaw Convention (or any amendments thereof) or the Montreal Convention unless such carriage is not “international carriage” as defined by that Convention. 
     
  3. To the extent not in conflict with the foregoing, carriage and other services performed by each carrier are subject to:
     
    1. provisions contained in the ticket;
    2. applicable tariffs,
    3. Carrier’s conditions of carriage and related regulations which are made part hereof (and are available on application at the offices of carrier), except in transportation between a place in the United States or Canada and any place outside thereof to which tariffs in force in those countries apply.
       
  4. Carrier’s name may be abbreviated in the ticket, the full name and its abbreviation being set forth in carrier’s tariffs, conditions of carriage, regulations or timetables; carrier’s address shall be the airport of departure shown opposite the first abbreviation of carrier’s name in the ticket; the agreed stopping places are those places set forth in the ticket or as shown in carriers timetables as scheduled stopping places on the passenger’s route; carriage to be performed hereunder by several successive carriers is regarded as a single operation.
     
  5. An air carrier issuing a ticket for carriage over the lines of another air carrier does so only as its agent.
     
  6. Any exclusion or limitation of liability of. carrier shall apply to and be for the benefit of agents, servants and representatives of carrier and any person whose aircraft is used by carrier for carriage and its agents, servants and representatives.
     
  7. Checked baggage will be delivered to bearer of the baggage check. No action shall lie in the case of damage to baggage unless the person entitled to delivery complains to carrier forthwith after the discovery of the damage, and, in international air travel at the latest within 7 days from receipt; and in case of damage resulted due to delay, unless the complaint is made within 21 days from date on which the baggage was delivered. If a complaint is not filed within the time limits stipulated, all actions against the Carrier shall have lapsed and be inadmissible. See tariffs or conditions of carriage regarding non-international transportation.
     
  8. The ticket is good for carriage for one year from date of issue, except as otherwise provided in the ticket, in carrier’s tariffs, conditions of carriage, or related regulations. 
     
  9. Carrier undertakes to use its best efforts to carry the passenger and baggage with reasonable dispatch. Times shown in timetables or elsewhere are not guaranteed and form no part of this contract. Carrier may without notice substitute alternate carriers or aircraft, and may alter or omit stopping places shown on the ticket in case of necessity. Schedules are subject to change without notice. Carrier assumes no responsibility for making connections. 
     
  10. Passenger shall comply with government travel requirements, present exit, entry and other required documents and arrive at airport by time fixed by carrier or, if no time is fixed, early enough to complete departure procedures. 
     
  11. No agent servant or representative of carrier has authority to alter, modify or waive any provision of this contract.
CARRIER RESERVES THE RIGHT TO REFUSE CARRIAGE TO ANY PERSON WHO HAS ACQUIRED A TICKET IN VIOLATION OF APPLICABLE LAW OR CARRIER’S TARIFFS, RULES OR REGULATIONS. 

TICKET IS SOLD SUBJECT TO TARIFF REGULATIONS.

Pour certains services, nous avons des arrangements avec d’autres transporteurs appelés "transporteur d’exploitation à code multiple". Cela signifie que même si vous avez une réservation auprès de notre compagnie et détenez un billet où notre nom ou le code désignant notre compagnie aérienne (ET) est désigné comme le transporteur, un autre transporteur pourra mettre en œuvre l’avion. Si en cas de vol à code multiple, ET est indiqué comme le transporteur alors ces Conditions de Transport s’appliquent également à de tels transports. Si ces accords s’appliquent, nous vous informerons alors du transporteur opérant le vol au moment de votre réservation.

Pour les services à code multiple lors de vols opérés par un autre transporteur, ET est respondable sur la totalité du voyage en code multiple de toutes les obligations envers les passagers établies par ces règles. Toutefois, chaque partenaire d’exploitation à code multiple possède des règles relatives à l’exploitation de ses propres vols qui peuvent différer des règles d’ET pour les vols opérés par Ethiopian. Ces règles sont intégrées ici par référence et font partie de ces Conditions de Transport.

Quand un partenaire d’exploitation à code multiple opère un vol à destnation ou en provenances des Etats-Unis sur lequel la désignation "ET" d’ET apparaît, le plan d’urgence pour retard sur piste excessif du transporteur opérant régira sur ce vol.

Les règles en matière de fonctionnement par Ethiopian qui peuvent différer de celles de ces partenaires d’exploitation à code multiple, incluent mais sans s’y limiter :

  1. Limite horaire de l’enregistrement
  2. Mineurs non accompagnés
  3. Transport des animaux
  4. Refus de transport
  5. Services d’oxygène
  6. Fonctionnement irrégulier
  7. Indemnisation pour refus d’embarquement
  8. Acceptation des bagages, franchise et responsabilité

Pour les règles et règlements des partenaires d’exploitation à code multiple d’Ethiopian, veuillez-vous référer à leur site Internet ou une agence de voyages.

Ethiopian avisera le passager dans le temps nécessaire si un vol ET est opéré par un autre transporteur selon les accords d’exploitation à code multiple.

Pour connaître la liste des partenaires d’exploitation à code multiple d’Ethiopian, cliquez sur le lien suivantCodeshare

Les passagers d’un voyage impliquant une destination finale ou une escale dans un pays autre que le pays d’origine sont avertis que les dispositions d’un traité connu sous le nom de la Convention de Varsovie ou de la Convention de Montréal pourront s’appliquer sur l’ensemble du voyage, y compris toute portion dans le pays d’origine ou de destination. En vertu de ces Conventions, le Transporteur serait responsable du dommage survenu en cas de mort ou de blessure corporelle sur un voyageur à la condition unique que l’accident ayant causé la mort ou la blessure ait eu lieu à bord de l’avion ou au cours d’une des opérations d’embarquement ou de débarquement.

Là où la convention de Varsovie est en vigueur, la responsabilité du transporteur en cas de mort ou de blessure corporelle sera limitée à 8300 DTS ( soit approximativement 10000 USD) par passager (le plafond peut être relevé à 16600 DTS (soit approximativement 20000 USD) par passager là où le Protocole de La Haye est applicable). Là où la Convention de Montréal est en vigueur, pour le retard de passagers, une limite augmente à 4694 DTS (soit approximativement 7360 USD) par passager, et la "stricte responsabilité" pour mort ou blessure corporelle augmentant à 113100 DTS (soit approximativement 177341 USD) sera applicable.

Vous êtes averti que le Transporteur se réserve toutes les défenses possibles selon la Convention de Varsovie ou la Convention de Montréal ou toute loi en vigueur, selon le cas, afin de limiter sa responsabilité ou de se disculper.

Pour les passagers d’un voyage à destnation ou en provenance des ou avec escale consentie aux Etats Unis d’Amérique, la Convention de Varsovie ou bien celle de Montréal s’appliqueront mais aussi les contrats de transport spécifiques mis en application dans les tarifs en vigueur organisés en vertu des accords intertransporteur qui prévoient que la responsabilité de certains transporteurs dans de tels contrats, en cas de mort ou de blessure personnelle de passager est limitée dans la plupart des cas aux dommages prouvés ne dépassant pas 75000 USD par passager, et que cette responsabilité poussée à cette limite ne doit pas dépendre de négligence de la part du Transporteur. *Note : La limite de responsabilité de 75000 USD ci-dessus comprend les honoraires et frais de justice sauf en cas de sinistre ayant lieu dans un Etat où il est prévu des sommes individuelles pour les honoraires et frais de justice, la limite de la somme est alors de 58000 USD excluant les honoraires et frais de justice.

Une protection peut être habituellement obtenue en contractant une assurance auprès d’une compagnie privée. Une telle assurance n’est sujette à aucune limitation de responsabilité du transporteur dans le cadre de la Convention de Varsovie ou de la Convention de Montréal ou de contrats de transport spéciaux. Pour plus d’information, veuillez consulter le représentant de votre compagnie aérienne ou de votre compagnie d’assurance.

La responsabilité pour perte, retard ou dommages sur les bagages est limitée à moins qu’une valeur supérieure ait été déclarée à l’avance et les frais supplémentaires acquittés. Le Transporteur sera considéré comme responsable de dommages survenus en cas de destruction, ou de perte ou de dommages sur les bagages enregistrés sous la seule condition que l’évènement ayant causé la destruction, la perte ou les dommages ait eu lieu à bord de l’avion ou durant toute la durée pendant laquelle le bagage enregistré a été à la charge du Transporteur. Néanmoins, le Transporteur n’est pas responsable dans la mesure où le dommage résulte d’un défaut, d’un vice de forme du bagage.

Pour de nombreux vols internationaux, les dommages sur bagage selon la Convention de Varsovie s’appliqueront dans les limites de responsabilité de 17 DTS (soit approximativement 20 USD) par kilogramme pour le bagage enregistré et de 332 DTS (soit approximativement 400 USD) par passager pour les bagages non enregistrés. Lorsque la Convention de Montréal s’applique, s’appuyant sur des preuves saisfaisantes, les limites de la responsabilité seront dans la limite de 1131 DTS (approximativement 1750 USD) par passager pour la destruction, la perte, l’endommagement ou le retard de tout bagage. Pour les bagages non enregistrés et autorisés à bord, le Transporteur ne pourra être tenu pour responsable que lorsque sa faute, celle de ses préposés ou de ses agents sera avérée. Pour un voyage exclusivement aux Etats Unis, les règles fédérales prévoient que toute limite sur la responsabilité bagage d’une compagnie aérienne soit d’au moins de 2800 USD par passager. L’estimation excédentaire pourra ne pas être déclarée sur certains types d’articles. Sauf indication contraire en cela, le voyage international comme défini dans la convention est assujetti aux limites de responsabilité de la convention en vigueur.

Vous êtes averti que le Transporteur se réserve toutes les défenses possibles selon la Convention de Varsovie ou la Convention de Montréal ou toute loi en vigueur, selon le cas, afin de limiter sa responsabilité ou de se disculper.

The price of the ticket may include taxes and fees which are imposed on air transportation by government authorities. These taxes and fees, which may represent a significant portion of the cost of air travel, are either included in the fare, or shown separately in the “TAX” box (es) of the ticket. You may also be required to pay taxes or fees not already collected.

Les passagers ne devront pas inclure dans leurs bagages les articles suivants :

  1. Les objets susceptibles de mettre en danger l’avion, les personnes ou les biens à bord, tels que ceux spécifiés dans les marchandises dangereuses de Organisation International de l’Aviation Civile (OIAC) et de l’Association International du Transport Aérien (AITA) et dans les règlements du Transporteur (des informations supplémentaires sont disponibles auprès du Transporteur) ; ces articles comprennent en particulier, l’amiante, les gaz sous pression explosifs, substances ou articles oxydants, radioactifs ou aimantés, substances inflammables, substances et articles corrosifs ou toxiques, liquides et autres matières susceptibles de présenter un risque pour la santé, la sécurité ou les objets quand ils sont transportés par voie aérienne.
  2. Articles pour lesquels le transport est interdit par la loi en vigueur dans l’Etat où les vols partent, arrivent, survolent ou ont des escales prévues ;
  3. Articles raisonnablement considérés par le Transporteur comme inadaptés pour le transport du fait de leur poids, leur dimension, leur odeur déplaisante, la nature ou la configuration fragile ou périssable les rendant impropres au transport en fonction tout particulièrement du type d’avion utilisé. Les informations concernant ces articles seront fournis aux passagers sur demande ;
  4. Les armes et les munitions autres que celles destinées à la chasse ou au sport qui, pour être acceptées comme cargaison ou en tant que bagage enregistré, devront être déchargées, convenablement emballées et avoir le cran de sûreté enclenché. Le transport des munitions est soumis aux règlements des matières dangereuses de OIAC et de l’AITA comme indiqué ci-après ;
  5. Les armes coupantes, les armes blanches et les aérosols qui peuvent être utilisés comme armes d’attaque ou de défense ;
  6. Armes anciennes, reproduction d’armes, épées, couteaux et autres armes de ce type. Ce type d’article ne pourra pas être en aucun cas transporté en cabine. Ils peuvent néanmoins être acceptés en fret ou en bagages enregistrés, à la discrétion du Transporteur.
  1. A tout point d’embarquement ou intermédiaire, le Transporteur peut, pour raisons de sécurité et/ou de sûreté, refuser de transporter comme bagage des objets cités dans le paragraphe ci-dessus, ou refuser de continuer à les transporter, s’ils ont été découverts pendant le trajet.
  2. Le Transporteur peut refuser de transporter tout objet comme bagage du fait de ses dimensions, de sa forme, de son poids, de son contenu, de sa configuration, de sa nature ou de son odeur déplaisante ou pour des raisons d’exploitation, de sécurité/sûreté ou pour préserver le confort et la commodité des passagers. Les informations relatives à ce type de bagage sont disponibles sur demande.
  3. Le Transporteur peut refuser de transporter un bagage s’il estime raisonnablement qu’il est mal emballé ou placé dans des contenants inadaptés. Les informations relatives à l’emballage et aux contenants inadaptés sont disponibles sur demande.
  4. Le transporteur peut refuser de transporter des bagages si le passager ne paie pas le prix pour l’excédent de bagage comme déterminé dans le paragraphe 2 de cet article.
  5. Si le Transporteur refuse de transporter des bagages dans l’une des circonstances prévues au paragraphe 4 du présent article, le Transporteur n’a pas l’obligation de prendre en garde de tels bagages ou articles refusés. Si le Transporteur devait les prendre en garde, le Transporteur ne serait pas responsable de la perte ou de l’endommagement de tels bagages ou articles.

Avis sur les taxes et redevances imposées par le Gouvernement

Le prix du billet peut inclure des taxes et des redevances imposées sur le transport aérien par les autorités gouvernementales. Ces taxes et ces redevances, lesquelles peuvent représenter une part importante du coût du transport aérien, sont soit incluses dans le prix ou présentées séparément dans la partie "TAXE" du billet. Vous pouvez également être tenu de payer des taxes et des redevances si elles n’ont pas été déjà perçues.

Remboursements

ET peut refuser un remboursement lorsque la demande n’est pas présentée dans l’année qui suit la date d’expiration de la validité du billet.

  1. A tout point d’embarquement ou intermédiaire, le Transporteur peut, pour raisons de sécurité et/ou de sûreté, refuser de transporter comme bagage des objets cités dans le paragraphe ci-dessus, ou refuser de continuer à les transporter, s’ils ont été découverts pendant le trajet.
  2. Le Transporteur peut refuser de transporter tout objet comme bagage du fait de ses dimensions, de sa forme, de son poids, de son contenu, de sa configuration, de sa nature ou de son odeur déplaisante ou pour des raisons d’exploitation, de sécurité/sûreté ou pour préserver le confort et la commodité des passagers. Les informations relatives à ce type de bagage sont disponibles sur demande.
  3. Le Transporteur peut refuser de transporter un bagage s’il estime raisonnablement qu’il est mal emballé ou placé dans des contenants inadaptés. Les informations relatives à l’emballage et aux contenants inadaptés sont disponibles sur demande.
  4. Le transporteur peut refuser de transporter des bagages si le passager ne paie pas le prix pour l’excédent de bagage comme déterminé dans le paragraphe 2 de cet article.
  5. Si le Transporteur refuse de transporter des bagages dans l’une des circonstances prévues au paragraphe 4 du présent article, le Transporteur n’a pas l’obligation de prendre en garde de tels bagages ou articles refusés. Si le Transporteur devait les prendre en garde, le Transporteur ne serait pas responsable de la perte ou de l’endommagement de tels bagages ou articles.

Avis sur les taxes et redevances imposées par le Gouvernement

Le prix du billet peut inclure des taxes et des redevances imposées sur le transport aérien par les autorités gouvernementales. Ces taxes et ces redevances, lesquelles peuvent représenter une part importante du coût du transport aérien, sont soit incluses dans le prix ou présentées séparément dans la partie "TAXE" du billet. Vous pouvez également être tenu de payer des taxes et des redevances si elles n’ont pas été déjà perçues.

Remboursements

ET peut refuser un remboursement lorsque la demande n’est pas présentée dans l’année qui suit la date d’expiration de la validité du billet.

Avis aux passagers des vols domestiques

Le transport exclusivement effectué au sein de l’Ethiopie est soumis aux clauses du code du commerce d’Ethiopie qui limite la responsabilité du transporteur en cas de mort ou de blessure corporelle et pour la perte ou l’endommagement d’un bagage.

Avis

Si le voyage d’un passager comporte une destination finale ou une escale dans un pays autre que le pays de départ, la Convention de Varsovie (ou les amendements de celle-ci) ou la Convention de Montréal peut être applicable et la Convention régit dans la plupart des cas les limites de la responsabilité des transporteurs en cas de mort ou de blessure sur personne et en cas de perte ou d’endommagement du bagage. Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès du transporteur.

Pour tout transport international auquel la Convention de Varsovie ou la Convention de Montréal s’applique, dans toute action intentée devant un tribunal italien, la limite de la responsabilité sera de cent mille (100000) Droits de Tirage Spéciaux comme définis par le Fonds Monétaire International, qui sera converti dans la devise nationale selon la méthode d’estimation appliquée par le Fonds Monétaire International.

Exigences pour l’enregistrement à l’aéroport

Veuillez vous assurer que vous êtes en possession de tous les document de voyage requis avec les visas d’entrée appropriés, comprenant le certificat de vaccination.

Veuillez indiquer au moment de la réservation de votre vol, vos préférences spécifiques de siège et de repas.

Tous les vols Ethiopian sont non fumeurs.

Décharge

Ces pages sont à titre uniquement informatif et ne constituent pas un contrat. En tant que telle, toute information contenue dans ce site est sujette à changement avec ou sans préavis. Ethiopian Airlines n’assume aucune responsabilité pour ces modifications. Ethiopian se réserve aussi le droit d’interpréter et d’appliquer ces politiques et procédures. Dans tous les cas, les interprétations et applications d’Ethiopian sont définitives et sans appel.

© 2019 - Ethiopian Airlines Plan du site 沪ICP备16054809号